Le vol d’identité aux Etats-Unis et comment se protéger










Depuis ces dernières années, les Etats-Unis connaissent une épidémie d’attaques d’usurpation d’identité.  La victime doit souvent faire face à des problèmes en cascade sur le plan financier (
credit card fraud), psychologique mais également fiscal (Tax fraud). 
Les coupures budgétaires récentes de l’IRS ont handicapé sa capacité à détecter et résoudre rapidement les fraudes identitaires.  Le contribuable est souvent livré à lui-même  pour identifier les signes précurseurs d’une fraude et rétablir son identité rapidement. Ci-dessous les 4 arnaques les plus courantes:


LES 4 FRAUDES LES PLUS COURANTES


1. Le vol de l’identité (
Identity theft)


Aux Etats-Unis, subtiliser l'identité d'une personne est une fraude très courante et nécessite peu d'ingrédients: il suffit de connaitre le numéro de sécurité sociale américain (
SSN) de la personne. En effet, aux Etats-Unis le SSN sert à la fois d’identification personnelle et d’identification fiscale. Une fois en possession du SSN, le voleur peut se fait passer pour le contribuable,  déposer une déclaration fiscale et obtenir un remboursement d’impôt frauduleux (Income tax refund).


Comment se protéger:

• Protéger son SSN: broyer les documents qui comportent le SSN, ne pas donner le SSN au téléphone (demander une autre forme d’identification telle que les questions de sécurité). 
• Surveiller son compte auprès de l’administration fiscale: obtenir de l’IRS le détail de son compte  (
record of account /account transcript).
• Surveiller son compte auprès de la
sécurité  sociale

2. Le hameçonnage (
Phishing)


Les cybercriminels qui officient sur internet utilisent des techniques de plus en plus sophistiquées afin de dérober aux internautes leurs coordonnées personnelles et bancaires en envoyant des emails ou des sites qui sont des copies de ceux d'institutions de confiance.


Comment se protéger:
• Sécuriser ses ordinateurs & tablettes: avec antivirus, mot de passe et sauvegardes externes. 
• Limiter l’envoi de documents d’identité par internet – utiliser les serveurs et fichiers encryptés.

3. Les comptables escrocs (
Tax preparer fraud)

Aux Etats-Unis, les comptables illégaux sont partout. Non diplômés, peu formés et non reconnus par les associations fédérales et étatiques, ils font souvent courir des risques importants aux contribuables qui leur font confiance. Une de leurs arnaques les plus répandues est d’exagérer les crédits d’impôt remboursables (
EITC, child care and education refundable credits).


Comment se protéger:
• Vérifier les certifications du professionnel à
l’IRS
• Ne pas accepter une déclaration  qui n’est pas signée par le
PTIN du professionnel 
• Vérifier la déclaration pour toute inconsistance par rapport à ses documents.

4. Les fausses associations caritatives


De  fausses associations apparaissent parfois suite à des tragédies telles que les catastrophes naturelles ou les attaques terroristes. Les fraudeurs détournent ainsi des fonds en faisant appel à la générosité publique. 


Comment se protéger:
• Vérifier la certification de l’organisme sur le site de l’IRS
EO select check

 


LES 10 DEMARCHES A FAIRE EN CAS DE VOL D’IDENTITÉ


1. Déposer une plainte à la police et obtenir une copie du rapport et le numéro de dossier.
2. Contacter l’IRS (
Identity Protection Specialized Unit) au 800-908-4490.
3. Contacter l’administration du Trésor public (
Treasury Inspector General for Tax administration- TIGTA) au 800-366-4484 4. Contacter le gouvernement (Federal trade commission) au 877-438-4338 
5. Contacter la sécurité  sociale (
Social Security Administration) au 800-269-0271
6. Contacter les bureaux de crédit (
Equifax, Experian, TransUnion) pour mettre le compte en alerte ou le bloquer.
7. Obtenir un code pour empêcher l’utilisation frauduleuse du SSN (
IRS -Identity protection PIN)
8. Déposer la déclaration de vol d’identité (
Identity theft affidavit- 14039)
9. Valider son identité  auprès de l’IRS  (
verification letter -5071C).
10. Contacter ses banques pour bloquer les comptes et obtenir le remboursement des transactions frauduleuses.


  Publié le 08/01/2015